La mission de Hoplr est de réduire le fossé entre les citoyens et les autorités publiques mais également entre les voisins d’un même quartier. Notre plateforme de voisinage est active dans 60 villes et communes – cela représente 1000 quartiers et 200.000 utilisateurs. 

Vous vous demandez peut-être comment fonctionne la collaboration avec les villes et communes. Que peuvent faire les autorités locales avec Hoplr? Peuvent-elles voir ce qui se passe dans les quartiers? Comment débute une collaboration? Vous êtes au bon endroit pour trouver la réponse à toutes vos questions.

  1. Qu’est-ce que Hoplr?
  2. Qu’est-ce que les autorités locales peuvent obtenir avec Hoplr?
  3. Quelle est la valeur ajoutée de Hoplr sur le plan social?
  4. Comment débute la collaboration?
  5. Comment les autorités locales utilisent-elles Hoplr?
  6. Les villes et communes peuvent-elles voir ce qu’il se passe dans les quartiers Hoplr?
  7. Pourquoi les villes et communes n’ont-elles pas plus intérêt à utiliser leurs propres plateformes?
  8. Combien de temps les partenaires doivent-ils consacrer à Hoplr?
  9. Qui a déjà choisi de travailler avec Hoplr?
  10. Que pensent nos partenaires de Hoplr?

Qu’est-ce que Hoplr?

Hoplr est avant tout un réseau social fermé, créé spécifiquement pour les voisins.

Les habitants d’un quartier reçoivent une lettre avec un code dans leur boîte aux lettres. Avec ce code, ils peuvent s’inscrire dans leur quartier Hoplr. Ces quartiers Hoplr ressemblent un peu à un réseau social tel qu’on le connaît, à une différence près, et de taille, Hoplr est conçu pour les voisins et uniquement accessible aux habitants du quartier . En terme de contenu également, Hoplr offre de nouveaux avantages par rapport à Facebook. Découvrez-les en détails.

le réseau social local Hoplr sur un ordinateur de bureau et sur un smartphone Android et Apple

Les voisins apprécient Hoplr car ils peuvent:

– apprendre à mieux se connaître;

– échanger des objets (donner, prêter, emprunter,…);

– demander de l’aide (tâches ménagères, babysitters, informations,…);

– publier des messages (signaler des agissements suspects, un animal perdu, des embarras de circulation,…)

– organiser des évènements (fêtes de quartier, action de nettoyage, groupe de cycliste,…).

Un mois après le lancement des quartiers Hoplr, un minimum de 10% (grandes villes) à 15% (villes rurales) des habitants s’inscrivent sur la plateforme. Après un an, nos communautés atteignent un tiers de la population.

Vous trouverez ici plus d’informations au sujet du réseau social de quartier.

Ensuite, c’est aux autorités locales, services publiques ou développeurs de projets d’entrer en scènes. Les voisins sont désormais réunis dans leur quartier Hoplr et veulent être informés de tout ce qui concerne leur environnement: décisions de la commune, collecte de déchets, activités, nuisances et autres informations pertinentes.

Qu’est-ce que les autorités locales peuvent obtenir avec Hoplr?

Hoplr propose aux autorités locales et aux services publiques un tableau de bord qui les connecte avec les citoyens. Ce tableau de bord leur permet de:

  • communiquer avec les habitants au niveau local;
  • faciliter la participation citoyenne;
  • obtenir des statistiques et tendances;
  • faciliter le travail de quartier;
  • intégrer des applications ou des données déjà existantes.

Visitez notre page des services pour plus d’informations sur les possibilités offertes par notre tableau de bord.

Quelle est la valeur ajoutée de Hoplr sur le plan social?

Nombreux sont ceux qui pensent que les réseaux sociaux ont tendance à augmenter la solitude. Nous étions du même avis, mais nous sommes également convaincu que cela peut-être différent. Nous essayons donc avec Hoplr de contrer cet isolement et de pousser les gens à se rencontrer dans la vie réelle.

  • Les contacts en ligne facilitent les rencontres hors ligne.
  • La plateforme facilite les demandes ou les propositions d’aides.
  • Le calendrier de quartier facilite le lancement d’initiatives de quartier.
  • La contribution des parties externes stimule les discussions.
  • Les travailleurs de quartier peuvent être présents dans plusieurs quartiers.
  • La participation citoyenne proposée à une large communauté améliore l’inclusion.

Découvrez aussi notre vision et le Manifeste de Hoplr: 5 promesses à nos utilisateurs.

Comment débute une collaboration?

1. Communes, intercommunales, promoteurs de projets et autres acteurs pouvant apporter une valeur ajoutée aux voisins des quartiers Hoplr, contactez-nous pour une séance d’information.

2. Si il y a un intérêt des deux côtés, nous concluons une licence renouvelable chaque année. Les licences varient en fonction de la formule choisie. Cela détermine les possibilités du tableau de bord (communication, participation, statistiques, travail de quartier, intégration).

3. Ensuite nous nous mettons au travail. Vos quartiers Hoplr sont définis sur base de votre expertise de la région et de notre expertise de la construction de communauté. C’est une collaboration étroite.

4. Nous distribuons une lettre d’invitation Hoplr à chaque foyer de votre région. Cette lettre donne une brève explication sur Hoplr et l’utilisation de la plateforme; et fourni un code d’accès. Ce code permet aux habitants de rejoindre le bon quartier, facilement et de façon vérifiée.

5. Souvent les partenaires participent à la communication autour de la plateforme. Ils font appel à la presse locale et organise des sessions d’informations. Nous promettons que 10 à 15% des ménages seront actifs sur Hoplr un mois après le lancement.

6. Enfin, nous livrons le tableau de bord. A partir de là, la commune, l’intercommunale, le promoteur de projet ou une autre autorité peut utiliser la plateforme.

Comment les villes et communes utilisent-ils Hoplr?

Êtes-vous intéressés par toutes les possibilités de communication, d'action sociale de quartier et de participation que Hoplr et notre Tableau de Bord peuvent vous offrir? Demandez une séance d'information ou lisez plus sur les différents modules: https://services.hoplr.com. Demandez une séance d'information

Suivez notre bulletin