Le monde retient son souffle alors que les stratégies de vaccination offrent de l’espoir et que la fin de l’ère corona semble tangible. La Commission Européenne, les gouvernements fédéraux et les grandes villes préparent pleinement leurs plans de relance.

Les autorités locales se préparent également lentement mais sûrement à un éventuel reprise après l’été. Les questions suivantes se posent: quelle sera l’ampleur de l’impact socio-économique de la crise corona? Et à quelle vitesse l’économie locale et le tissu conjonctif social se rétabliront-ils après le COVID-19?

Nous sommes convaincus que la communauté locale jouera un rôle actif et crucial dans le bon rétablissement de l’écosystème local.

  1. Appréciation renouvelée de la communauté locale
  2. Défis sociétaux
    a. L’écosystème local
    b. Le bien-être psychosocial
    c. La socialisation des soins
  3. Plan d’action

Appréciation renouvelée de la communauté locale

Ce qui a commencé comme un virus si petit que vos yeux ne pouvaient pas le voir, est devenu une crise économique si grande que vous ne pouvez tout simplement pas la rater.

Président de la Commission Européenne von der Leyen

Au fur et à mesure du déploiement de programmes de vaccination à grande échelle, nous commençons progressivement à échanger l’approche de crise aiguë contre une reprise à long terme mais durable du tissu social et économique. Après tout, les interventions nécessaires pour protéger l’individu et le système de soins ont des conséquences majeures sur l’économie et le bien-être social de nombreuses personnes.

À court et long terme, les autorités locales doivent apporter un soutien aux secteurs et aux groupes de population les plus touchés: les personnes vulnérables, les jeunes en difficulté scolaire, les personnes dépendantes, la société civile, le secteur culturel, le marché du travail, le commerce local, la restauration, …

Les dimensions locales de ces défis suggèrent que les communautés locales joueront un rôle actif dans la relance de la société post-corona. Pensez aux achats locaux, à la socialisation des soins de santé et à la solidarité.

En outre, la crise actuelle apporte une nouvelle appréciation de la communauté locale et de l’économie locale. Les mesures nous ont confrontés d’une part à notre forte dépendance à l’égard des chaînes de valeur mondialisées et d’autre part à notre volonté de contact humain et de sens de communauté. En conséquence, des termes tels que ‘ville de quartier’ et ‘ville de 15 minutes’ continuent à apparaître.

Pour beaucoup, le verre est à moitié plein. Il faut un revirement positif vers la durabilité, le climat, l’innovation, une numérisation positive et une approche sociale plus locale. C’est le moment idéal pour investir dans un sens de communauté local, de cohésion sociale et d’engagement.

Défis sociaux

L’engagement et l’activation des citoyens est l’un des plus grands défis auxquels les autorités locales seront confrontés dans les années à venir.

1. L’écosystème local: le quartier comme moteur du commerce local, de la restauration et de la vie associative

Pour de nombreux commerçants locaux tels que boulangers, bouchers, drogueries, coiffeurs, … les riverains constituent l’essentiel de la clientèle. Une fois que les mesures le permettront à nouveau, le quartier sera essentiel pour la relance de l’économie locale.

Mais aussi vice versa, la société civile locale apporte une contribution importante à la cohésion sociale et à la construction communautaire au sein des quartiers. C’est souvent lors d’une visite chez un magasin ou chez un coiffeur que les habitants entrent en contact avec des voisins ou des informations sur le quartier. Ces contacts sociaux informels et spontanés contribuent à faire en sorte que les gens se sentent impliqués dans la communauté locale.

Pour la même raison, nous avons sérieusement élargi l’Annuaire Local de Hoplr au début de 2020. Sur cette base, nous avons voulu porter davantage l’attention sur le commerce et les associations locales, pour une interaction similaire: plus de commerce local et un sens de communauté plus fort.

Une étude de l’Université de Gand dans 250 quartiers aléatoires de Hoplr lors du premier pic de la crise corona a déjà montré que les personnes qui ont un fort sentiment de voisinage et qui sont actives dans des associations locales participent plus rapidement aux actions de solidarité et soutiennent plus souvent les commerçants locaux.

2. Le bien-être psychosocial: le quartier comme filet de sécurité pour la solitude sociale et l’isolement

Le bien-être psychosocial de beaucoup d’entre nous était sous pression. En raison des mesures corona et de la ‘distanciation sociale’, nos contacts physiques avec la famille, les amis et les résidents locaux sont devenus très limités. Les célibataires, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont notamment traversé des moments difficiles.

Cependant, le soutien social et le sentiment d’appartenance sont des facteurs cruciaux pour prévenir et réduire les problèmes psychosociaux tels que la solitude, le stress ou la dépression. Les amis et la famille peuvent alors recevoir l’essentiel de ce soutien social; les relations de voisinage offrent également une valeur ajoutée qu’il ne faut pas sous-estimer. En raison de leur proximité, le quartier peut offrir toutes sortes de petites formes pratiques d’aide et de contact social.

Par exemple, nous avons vu sur Hoplr que le quartier a été sollicité plus que jamais pour toutes sortes de questions et de conseils, en triplant l’activité et l’engagement. Dans l’étude menée par l’Université de Gand dans 250 quartiers aléatoires de Hoplr, plus de 50% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles pouvaient compter sur leurs voisins pour obtenir de l’aide.

De plus, divers rituels et activités partagés ont également vu le jour dans les quartiers. Dans certaines rues, le personnel soignant a été applaudi à des heures fixes. Ailleurs, des ours en peluche ont été placés à la fenêtre pour égayer les voisins lors des promenades. Ces expressions de connectivité, comme les petites formes de soutien et d’aide, jouent un rôle important dans notre bien-être mental. Ils procurent un sentiment de sécurité, d’acceptation et d’inclusion.

3. La socialisation des soins: le quartier comme support des demandes d’aide et de soin primaire

L’une de nos plus grandes préoccupations pendant les pics de corona était peut-être l’immense pression exercée sur le personnel soignant. Plus d’une fois, les hôpitaux ont menacé de se heurter à leurs limites. Dans le même temps, les services sociaux sont sous pression. La crise actuelle pèse lourdement sur le bien-être psychosocial, avec des conséquences négatives sur la disponibilité des aidants proches et autres bénévoles.

Non seulement les amis et la famille, mais aussi les voisins jouent à nouveau un rôle important et prennent en charge une partie des soins. Souvent, le fait que vous puissiez garder un œil sur les choses ou être prêt rapidement en cas d’urgence est suffisant pour pouvoir ou vouloir vivre de manière autonome plus longtemps. La proximité des voisins est donc indispensable pour les personnes âgées, les personnes dans le besoin et les résidents isolés sans amis ni famille.

Dans les années à venir, une mission encore plus importante suivra: le déploiement de réseaux de soins de proximité. […] Un certain nombre de formes de soins seront organisées par quartier, avec un mélange de soins professionnels, de soins rémunérés, de bénévolat et d’aide non institutionnalisée.

Guy Tegenbos, ancien rédacteur en chef de De Standaard

On s’attend à ce que la socialisation des soins de santé devienne encore plus importante dans les années à venir. Tout le monde dans le quartier a quelque chose à offrir: de la compagnie, des déplacements en voiture, de l’aide à la déclaration de revenus ou du tutorat de mathématiques par exemple. En rendant ce capital social plus accessible, tout le quartier bénéficie d’une diversité de compétences.

L’illustration montre notre vision sur l’action sociale de quartier: si les voisins qui ont besoin d’aide utilisent Hoplr pour poser des questions, cela soulage d’une part la pression exercée sur le secteur des soins, d’autre part, les personnes ayant besoin de soins sont encouragées à faire de même et enfin, ceux qui ont besoin d’aide obtiennent également la possibilité de répondre aux demandes d’aide (comme faire cuire un bol de soupe). Tout cela favorise un quartier où tout le monde s’occupe de quelqu’un, ce qui permet de poser plus facilement des questions d'aide ... Un cercle vicieux.

C’est pourquoi Hoplr a également introduit l’aide de voisins pendant la crise corona. Un réseau de quartier numérique a un effet inspirant et abaisse le seuil en termes d’apprentissage par observation et de réciprocité.

Plan d’action pour une relance efficace

C’est clair: le quartier est un élément puissant et un maillon important de la reprise après la crise corona. En reliant les voisins, en abaissant la barrière au contact avec le quartier et en stimulant les rencontres hors ligne, Hoplr contribue à la transformation vers des quartiers plus bienveillants, durables et engagés. Lors du premier confinement, plus de 15.000 campagnes de solidarité réconfortantes ont été organisées via Hoplr.

Notre vision et étude d’impact sur ‘Le quartier du futur‘, basée sur de la recherche scientifique et les huit dimensions du capital social, a reçu 3 prix internationaux:

1) Lauréat du Prix Européen des Services Sociaux 2020 en tant que meilleur Outil Technologique pour la transformation de l’Action Sociale Communautaire.

2) Lauréat du World Summit Award 2020 dans la catégorie Government & Citizen Engagement. WSA soutient et promeut l’innovation numérique pour améliorer la société.

3) Label d’Excellence de la Commission Européenne pour l’innovation, la mise en œuvre et l’impact.

DimensionLe quartier du futur est …
Réseau social de quartier et Action SocialeUn quartier social où nous nous rencontrons, pour que les relations superficielles et latentes se transforment en relations utiles qui aident les deux parties à avancer.
ConvivialitéUn quartier connecté où nous éprouvons un sentiment d’appartenance afin que les gens aient un but et soient motivés à participer activement à la communauté.
Confiance et sécuritéUn quartier sûr où nous gardons un œil sur les choses, afin que les gens sentent qu’ils peuvent faire face aux risques dans leur environnement avec une confiance raisonnable.
Économie circulaire et réciprocitéUn quartier durable où l’on échange des biens et des services, pour qu’un quartier devienne moins dépendant des matières premières fossiles et pour éviter de devoir constamment produire, acheter ou jeter des choses et de l’énergie, créant ainsi une dynamique de réciprocité.
Participation et implication citoyennesUn quartier engagé où nous aidons les autorités locales à déterminer les priorités politiques, afin qu’elles puissent consacrer leurs ressources à des questions qui sont vraiment importantes pour les citoyens.
Proactivité et initiativesUn quartier proactif où nous développons ensemble des initiatives citoyennes, afin de pouvoir nous attaquer nous-mêmes aux problèmes sociaux, avec le soutien de l’autorité locale.
Valeurs et normesUn quartier positif où les valeurs et les normes constructives passent avant tout, afin que nous nous écoutions et nous traitions les uns les autres avec respect.
Inclusivité et diversitéUn quartier bienveillant où nous nous engageons les uns envers les autres, y compris les plus faibles et les personnes âgées, afin que les gens puissent vivre de manière autonome et avec des possibilités égales à la maison et puissent véritablement participer plus longtemps à la communauté locale.

Chacune de ces dimensions est cruciale pour relever les défis sociétaux collectivement, y compris les défis posés par la crise corona. Hoplr soutient cela en:

Capital social: réseau de quartier et de soins, convivialité, sécurité, économie circulaire, participation citoyenne, proactivité et initiatives, normes et valeurs, inclusivité et diversité

Hoplr stimule la bonne volonté et la compétence de la communauté de travailler sur ces problèmes locaux. Ceci en augmentant la prise de conscience de l’environnement et en augmentant l’accès au capital social disponible.

Quand exactement nous entrerons dans l’ère post-corona reste à voir pour le moment. Mais il n’est jamais trop tôt pour investir dans la construction d’une communauté qui nous soutiendra maintenant, dans le feu de l’action – et bientôt, quand viendra le temps de la reconstruction.

Des communautés locales fortes et un plus grand engagement des habitants sont des piliers essentiels pour transformer cette crise en un avenir durable, social et local.

Êtes-vous intéressés par toutes les possibilités de communication, d'action sociale de quartier et de participation que Hoplr et notre Tableau de Bord peuvent vous offrir? Demandez une séance d'information ou lisez plus sur les différents modules: https://services.hoplr.com. Demandez une séance d'information
Hoplr a remporté 3 prix en 2020
  • 'Seal of Excellence' de la Commission Européenne
  • VAINQUEUR des World Summit Awards 2020
  • VAINQUEUR du prix européen des services sociaux 2020
European Commission World Summit Awards European Social Services

Suivez notre bulletin