En tant que responsable de la communication, vous avez probablement décidé de publier du contenu chaque mois, chaque semaine ou même chaque jour sur vos différents réseaux sociaux et votre site Web. Il est important de définir un planning de publication pour développer l’engagement de votre communauté et faire en sorte qu’elle parle de vous. Mais qu’allez-vous partager avec cette communauté? Et comment abordez de manière durable cette création de contenu?

Laura, community manager chez Hoplr, partage avec vous son expérience. Elle publie régulièrement des articles pour notre blog, crée du contenu pour les médias sociaux et propose à nos partenaires des astuces et des conseils sur la gestion de leurs communautés. Laura vous dévoile dans cet article la stratégie de contenu mise en place chez Hoplr et vous donne quelques astuces pour créer un contenu intelligent qui plaira à votre communauté.

Les thèmes abordés

Tout d’abord, la création de contenu nécessite une bonne organisation. Prenez donc le temps nécessaire pour penser une bonne stratégie avant de commencer. La meilleure façon de poser une fondation solide, c’est de formuler un certain nombre de thèmes de contenu. Ces thèmes vous serviront de catégories dans lesquelles vous distribuerez vos contenus. Cela vous permet de maintenir un contenu varié mais également de vous inspirer dans la création de nouveaux contenus.

 bocaux sur un rayon

Supposons que vous soyez chargé de communication pour un développeur de projet. Vous avez probablement énormément de chose à partager à propos de vos réalisations. Mais il n’est pas bon de prêcher uniquement pour sa chapelle. Votre communauté se lassera rapidement de ce genre de contenu. Assurez-vous donc de proposer d’autres choses.

Demandez vous d’abord: qui est votre communauté (nous vous proposons ici un article complet à ce sujet)? Qu’est-ce qui intéresse ces personnes? Ils ne sont certainement pas à l’affut de chacune de vos nouvelles réalisations. N’ayez donc pas peur de les mettre au défi, de leur poser des questions ou même, de leur apprendre quelque chose. Au delà de votre thème « réalisations », vous pourriez-donc leur proposer du contenu au sujet des ‘nouveautés dans l’univers architectural’ ou des ‘construction inspirantes’.

Un thème intéressant pour presque tous les types d’organisation, c’est l’actualité. Vous tenez compte ici d’un événement ou d’une occasion. Méfiez-vous quand même, les publications du genre « le jour de la secrétaire » ou « le jour du poème », sont typiques; mais ils n’intéressent pas grand monde.

 Une publicité d'Ikea ​​qui répond gentiment à Valentine, deux chaises superposées, comme si elles faisaient l'amour

Ikea profite de la Saint Valentin pour sa publicité

Vous devez intégrer votre communauté. Les échevins, par exemple, devraient savoir exactement ce que les résidents disent au sujet de la commune ou ce qu’il s’y passe. Comment faire et surtout comment répondre à l’appel à l’engagement de votre communauté? Utilisez toujours un ton approprié, mais n’ayez pas peur de faire un peu d’humour.

Enfin, liez chacun de vos thèmes à un jour de la semaine. Cela favorisera la planification d’un contenu varié. Vous n’avez aucune idée du contenu que vous allez partager mardi? Vous avez maintenant au moins un thème qui pourra vous inspirer.

Quelle proportion pour les différents thèmes?

En général, suivez la règle suivante: 20% de votre contenu peut être consacré à la promotion de votre activité. Les 80% restant apporte une valeur ajoutée à votre communauté.  La frontière peut parfois être très mince. Du contenu concernant le fonctionnement de votre entreprise pourrait laisser penser à une forme de promotion de votre entreprise, mais votre communauté peut parfois trouver cela très intéressant d’avoir un regard sur les coulisses de votre entreprise. Ne prenez donc pas cette règle trop au pied de la lettre.

La proportion est également très dépendante du contexte. Chez Hoplr, par exemple, nous n’autorisons aucune forme de promotion. C’est stricte, mais cela nous permet de construire des communautés plus saines et plus ouvertes aux messages de nos clients.

Ceci est vrai aussi pour vos groupes Facebook. Si vous êtes admis en tant que marque sur un groupe privé, ne faites pas votre promotion. Sinon, vous pourriez vite voir votre profil retiré du groupe. Au contraire, un réseau plus vaniteux comme Instagram laisse un peu plus de place à la promotion.

Type de contenu

Finalement, quel type de contenu allez-vous créer? Il y en a de nombreuses sortes différentes. Certains demandent plus de temps ou d’énergie que d’autres. Voire plus d’argent, si vous faîtes appel à des agences externes. Dans tous les cas, une bonne diversité est recommandée.

Video

Vous voulez réaliser une vidéo? Excellente idée, mais tenez compte du fait que cela peut couter beaucoup d’argent et prendre beaucoup de temps. La vidéo est néanmoins une excellente forme de contenu, de façon ponctuelle. De plus, vous pouvez à présent réaliser de chouettes petites vidéos grâce à votre smartphone.

Des outils de graphisme, très simple d’utilisation, vous permettent également de réaliser des courtes vidéos sans avoir à filmer quoique ce soit, de simples images suffisent.

Visuel

Les gens sont très sensibles aux visuels, surtout en ligne, gardez bien cela en tête. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez mitrailler tout ce qui se passe dans votre entreprise. Mais peut-être que la nature de votre organisation s’y prête.

Veillez à utiliser du contenu visuel libre de droit, tel que des images de Unsplash ou Pexels et des fichiers GIF de Giphy, par exemple. Si vous utilisez régulièrement du contenu libre de droit, il peut être intéressant de vous abonner à Shutterstock.

Le contenu graphique (illustrations) peut également être une bonne option, si vous avez les bonnes personnes ou les bons talents à votre disposition.

Textuel

Le contenu peut également avoir une approche principalement textuelle. Vous souhaitez peut-être faire une annonce ou partager des conseils. Dans ce cas, ajouter un élément visuel peut avoir un impact plus percutant.

Contenu textuel
Contenu textuel

Blog

Si vous avez suffisamment de temps et d’énergie à investir dans la création de contenu utile à votre communauté, vous pourriez envisager de créer un blog ou un vlog (blog video). Cela vous permettra de devenir un acteur incontournable auprès de votre communauté. Vous pouvez bien sûr demander l’aide de vos collègues qui pourront vous apporter une contribution utile.

Blog Hoplr
Blog

Liens

Si vous souhaitez offrir du contenu nécessitant peu d’énergie ou de temps, vous pouvez toujours partager sur vos pages des liens intéressants proposés par d’autres.

Restez attentif tout de même à ne pas récupérer tout le contenu d’une seule et même source, au risque de voir votre communauté se désintéresser totalement de vous au profit de cette autre source. Et bien sûr, mentionnez toujours les crédits nécessaires.

Où publier quoi?

Il est très probable que votre marque publie du contenu sur une multitude de canaux. Idéalement, il s’agit de votre site Web et de deux ou trois médias sociaux. Chacun de ces médias disposant de ses propres codes.

Quels sont les canaux qui font partie de votre plan de communication. Savez-vous sur quelles bases ces choix ont été faits? Ces informations peuvent déjà vous donner un indice important sur le type de contenu approprié.

applications mobiles sur un smartphone

Si vous publiez le même contenu sur tous vos médias, demandez-vous si il est vraiment utile d’investir dans tous ces médias. Vous auriez peut-être plus d’impact en vous concentrant uniquement sur l’un d’entre eux. Il est plus facile d’engager la conversation avec un nombre de lieux plus limité.

Prenez le temps de découvrir, d’une part, quel segment de votre public cible vous intéresse, sur quelle chaîne, et d’autre part, quelles sont les coutumes de ces différentes chaînes. Pinterest, Instagram et Snapchat sont extrêmement visuels, alors que LinkedIn et surtout Twitter demandent essentiellement du contenu textuel. Facebook est un mélange de types de contenu et est particulièrement intéressant lorsque vous souhaitez attirer un public légèrement plus âgé.

A quelle fréquence faut-il partager du contenu?

Il n’est pas nécessaire de parler avant d’avoir quelque chose d’utile à dire. Enormément d’informations sont publiées en ligne, vous devez donc veiller à être pertinent pour faire la différence. La pertinence est l’unique moyen de se démarquer au milieu de tous ces challenges en tout genre et autres Lypsinc. Dans tous les cas, préférez la qualité à la quantité.

Evidemment, les règles des médias sociaux eux-mêmes nous rappellent sans cesse qu’il n’y a pas de croissance de la communauté si votre marque ne s’exprime pas régulièrement. D’après ces règles, le mieux est de publier une fois par jour sur Facebook, LinkedIn et Instagram et trois fois par jour sur Twitter. Mais nous ne sommes pas tous de grandes marques américaines alors concentrons nous surtout sur un planning de publication réalisable et intéressant.

Récupérer des communautés

Il n’est pas toujours agréable de devoir proposer du contenu encore et encore pour développer votre communauté. Parfois, vous n’avez simplement rien à dire. Vous préférez vous concentrer sur les questions vraiment pertinentes.

C’est pourquoi nous croyons fermement à la récupération de communautés. C’est une alternative à la construction de votre communauté. Ici, vous ne consacrez pas toute votre énergie à la construction d’un public; mais vous partez à la recherche de communautés déjà existantes – et qui ont beaucoup en commun avec votre groupe cible.

Pensez au marketing d’influence, aux groupes Facebook et même aux relations publiques. Vous vous adressez au bon public, mais vous n’avez pas construit ce public. Le groupe Facebook, ou autre, s’est développé de manière organique.

L’avantage est que vous pouvez vous concentrer sur les questions importantes: que voulez-vous dire? Qu’est-ce qui est pertinent pour votre public cible? Quels contenus donnera envie à ce public d’en savoir plus à votre sujet?

Ne vous méprenez pas: vous aurez toujours besoin de vos propres médias sociaux. Mais la construction de la communauté devient moins importante – et c’est une bonne chose. Cela vous permet de vous concentrer sur la façon dont vous pouvez être percutant et moins sur «ce que vous pouvez poster mardi, jeudi et samedi de cette semaine».

Hoplr a été construit sur ce principe. Nous construisons un réseau de voisins fournissant un flux de contenu constant. Votre public est donc présent à cet endroit, sans que vous ayez eu à construire cette communauté. En tant que gouvernement local, développeur de projet ou service public, vous pouvez apporter une contribution précieuse, en diffusant des informations ou en demandant l’avis de cette communauté. Les deux parties en sortent donc gagnantes.

een post van projectontwikkelaar Strabag op HoplrContent op Hoplr

Conclusion

En fin de compte, la création de contenu s’articule autour de la création de valeur pour votre communauté. Plus votre contribution est pertinente, plus la conversation autour de vous sera précieuse. Etudiez attentivement les choix que vous faites pour votre plan de contenu. Quels canaux allez-vous utiliser, combien de temps allez-vous réserver hebdomadairement ou mensuellement, autour de quels thèmes allez-vous travailler?

Générez votre contenu en collaboration avec les personnes à qui il est destiné, laissez-vous inspirer par eux et vous serez déjà à mi-chemin d’une stratégie de contenu réussie! 

Êtes-vous intéressés par toutes les possibilités de communication, d'action sociale de quartier et de participation que Hoplr et notre Tableau de Bord peuvent vous offrir? Demandez une séance d'information ou lisez plus sur les différents modules: https://services.hoplr.com. Demandez une séance d'information

Suivez notre bulletin