Boechout, Bornem, Brasschaat, Hove, Kalmthout, Ranst en Schilde ont décidé l’année dernière de connecter leurs habitants via le réseau de quartier Hoplr. Dans ces 7 communes autour d’Anvers, une moyenne de 21% des habitants sont connectés. A Boechout, ce nombre atteint même 34%.

Hoplr est actif dans plus de 1.000 quartiers belges et néerlandais (ce qui représentent 200.000 ménages) et travaillent avec plus de 40 villes et communes. Les gouvernements paient une licence qui leur permet de communiquer avec les habitants via le tableau de bord – sans avoir accès au contenu publié par les habitants. Grâce à ces collaborations, Hoplr peut offrir des plateformes sans aucune publicité. Découvrez tous les détails à propos de ces collaborations.

carte des communes affiliées à Hoplr autour de la ville d'AnversPourquoi ces villes ont-elles toutes décidées d’investir dans une telle plateforme de voisinage? Quels sont leurs attentes? Si Hoplr souhaite avant tout relier les voisins entre eux et limiter le fossé avec les autorités locales, chaque ville ou commune a sa propre approche et ses propres motivations dans la collaboration avec Hoplr.

Hove et Kalmthout

Les communes de Hove et de Kalmthout trouvent essentiel que les habitants se connaissent mieux et puissent compter les uns sur les autres dans toute une série de situations.  Elles utilisent donc la plateforme dans un objectif de cohésion sociale. Cela représentent plus de 1.200 interactions entre voisins à Hove et 6.000 à Kalmthout.

Schilde

Schilde, certains réseaux d’informations de voisinage utilisaient déjà Hoplr depuis un moment pour communiquer entre voisins. Ils se concentraient essentiellement sur la sécurité des quartiers. Les voisins comptaient donc déjà les uns pour les autres pour des informations importantes. La commune a souhaité, avec Hoplr, encourager les interactions entre voisins dans d’autres thèmes, avec un cadre plus large. Avec succès: les quartiers Hoplr à Schilde sont très actifs.

photo de la ligne d'horizon de la ville d'anvers

Ranst et Bornem

Les communes de Ranst et de Bornem ont toutes les deux lancé Hoplr dans une vision d’innovation. Ranst a même été l’une des toutes premières communes à lancer la plateforme sur l’ensemble de son territoire. Le caractère progressiste de ces deux municipalités a bien entendu facilité le développement et la collaboration avec Hoplr.

photo d'un centre de soinsBrasschaat

In Brasschaat, c’est le CPAS qui a fait appel à Hoplr pour faciliter la solidarité.  Dans le cadre des quartiers solidaires, le CPAS souhaitaient offrir à ses habitants un moyen de s’entraider et demander de l’aide. Grâce à Hoplr, le CPAS peut, entre autre, répondre directement aux questions relatives au soin de santé et suivre rapidement les cas d’isolement.

Boechout

Enfin, la commune de Boechout se distingue par le nombre élevé d’inscriptions. Le service communication de Boechout souhaite développer la communauté en ligne. Ils utilisent leur newsletters et leur site Web et utilisent régulièrement le tableau de bord Hoplr. Cela signifie qu’ils postent des messages informatifs dans les quartiers. Positifs (actions lors de la semaine la plus chaude) ou negatifs (les bulletins communaux mal distribués), ils trouvent cela important d’ouvrir la communication avec les quartiers.

des cartes avec des thèmes pour la participation citoyenne

Durant les mois de février et mars, la commune de Boechout a également été active au niveau de la participation citoyenne. La commune a proposé, tous les deux jours, une proposition issue de la note de politique générale, les habitants pouvaient alors donner leur avis.

La ville d’Anvers

photo du site où travaille le promoteur Noorderlijn

Nous discutons actuellement avec de nombreuses autres villes et communes voisines. D’ors et déjà, tous les habitants de la ville d’Anvers peuvent se connecter à leur quartier, mais pour l’instant, ils ne peuvent pas encore entrer en contact avec la ville via la plateforme. Néanmoins, de nombreux gestionnaires de projets, comme Noorderlijn, utilisent le tableau de bord. Ils peuvent ainsi informer les habitants impactés par les travaux sur les phases de réalisation et les nuisances occasionnées.

Êtes-vous intéressés par toutes les possibilités de communication, d'action sociale de quartier et de participation que Hoplr et notre Tableau de Bord peuvent vous offrir? Demandez une séance d'information ou lisez plus sur les différents modules: https://services.hoplr.com. Demandez une séance d'information

Suivez notre bulletin